Les gorges du Verdon vues de mes 1 mètre 10

Les gorges du Verdon vues de mes 1 mètre 10

A 4 ans et demi, on se croit un géant, on « fait la taille » avec tout le monde, on tente de se grandir le plus possible… Mais voilà, une fois au fond des gorges, qu’on soit grand ou petit, on est tous bien rikiki. Notre cadet vous raconte son aventure en photos !

Verdon, voiture, vautour, v…

NDLR : Nous n’avons pas été assez rapide pour dégainer notre appareil photo, mais d’autres l’ont été et ont pu capturer ce magnifique vautour.

« On est allé en voiture dans les gorges, par le chemin rouge sur la carte.
On s’est arrêté pour regarder les vautours. Ils étaient dans la montagne. On les a vu de loin et il y en avait un qui nous observait d’un rocher. Et après, il est passé tout près de nous. C’est des vautours fauves. Il croyait qu’on était déjà mort et il voulait nous manger !!! »

« On est descendu dans les gorges par un escalier. J’aime la rivière. Elle était énorme. Elle s’appelle le Verdon.
Et la montagne était immense. Elle est orange, blanche et grise. Et le ciel était bleu ».

« Avec mon frère, on a poussé un rocher. On a pas réussi parce qu’il était trop gros. »

Plitch, platch, plouf !

Tunnel du Baou

« Depuis le tunnel, on a vu des gens en bas, qui vont dans l’eau et qui se font emporter, fait exprès. Ils ont sauté depuis un cailloux groooos, un rocher ! Et ça a fait plaaaattsch !! »

« Dans le lac de sainte Croix, j’aimais bien lancer des cailloux  dans l’eau. Et plouf !
C’était des cailloux ronds : ça s’appelle des galets.
Ca me rappelle une chanson (NDLR : vous pouvez écouter notre tub de l’été ici) :

« Galet rond, galet salé
Galet chaud, galet d’été
Galet blanc, galet nacré
Petit galet que j’ai trouvé,
Petit galet je vais te garder
Bien au chaud dans ma poche ! »

Et après ?

« Après, on est parti du lac. Sur mon dos, je porte le sac à dos ! »

4 thoughts on “Les gorges du Verdon vues de mes 1 mètre 10

  1. C’était notre randonnée pensant le voyage de noces….Aller-retour dans la journée en petites chaussures…
    Pendant les trois jours qui ont suivi mes jambes ont refusé de me porter. Sur le camping où on était mon jeune mari a dû me porter jusqu’aux toilettes…
    Rigolades (voire ricanements des voisins…)

    1. Merci Elfriede. Merci pour cette anecdote 🙂 j’imagine le tableau et en même temps, je ne suis pas surpris de l’esprit chevaleresque de Christian ! Bises à tous les deux. O

  2. Ce lac est magnifique 😀
    il y a quelques (+ que ça 😉) années, en cure à Gréoux-les-Bains, on en a bien profité. Pascal y a vu des piranhas 😉.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :