En famille

4 raisons d’aller à la campagne !

Cela fait 20 ans que nous sommes citadins strasbourgeois et nous y avons passé de belles années. Strasbourg est une très belle ville qui allie les avantages d’une métropole avec une cité à taille humaine. Mais nous aspirons maintenant à vivre à la campagne.

Strasbourg – Skyline

Avant de vous expliquer pourquoi, nous souhaitons revenir sur quelques atouts incontournables de la vie citadine :
– Pouvoir faire quasi tous les déplacements à vélo : une chance pour nous.
– Profiter des soirées libres pour rencontrer des amis, boire un verre ou voir un film en bas de chez soi 🙂
– Avoir l’ensemble des services et des commerces sous la main, et en particulier avoir le luxe de pouvoir choisir les praticiens médicaux.
Bref, des opportunités, un style et une ambiance que nous aimons beaucoup.

A l’école, au marché, chez le pédiatre, tout se fait en cargobike !

Pourquoi dans ce cas vouloir renoncer à tout ça ? Mirolo deviendrait-il casanier ?

1 – Nous constatons régulièrement à quel point la vie dans la nature nous fait du bien : le calme, mais aussi l’effet incroyable sur nos garçons : c’est comme un monde immense et inexploré dans lequel on s’ennuie jamais (dure de rivaliser avec un appartement sans compter les risques de circuler en ville). Vivement un jardin, un atelier digne de ce nom et les sorties nature sans prendre la voiture !

2 – Nous prenons toujours plus conscience de l’impact nocif de la ville sur nous : pollution sonore, visuelle et atmosphérique. Notre santé à court et long terme en dépend. L’effervescence est stimulante mais aussi source de stress. Vivement les grands espaces !

3 – Sensibilisés aux questions environnementales (simplicité, zéro déchets, réutilisation, circuits courts …) mais aussi à la nourriture saine, nous touchons aux limites de ce qui est possible en appartement et en ville. Vivement le potager !

4 – La différence du coût de la vie n’est pas négligeable : du logement avec le chauffage à la nourriture : la proximité se paie. Alors même si cela est légèrement compensé par l’économie des frais de transport, vivement le poêle à bois !

Il y a encore beaucoup de point d’interrogation quand à notre avenir, mais une chose est sûre, dans la mesure du possible : campagne, on arrive !

4 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.