Bien plus que des palettes !

Bien plus que des palettes !

[Olivier] Fidèle à notre démarche globale de gestion raisonnable des ressources et stimulé par les constructions faites dans le cadre du Rallye National des Flambeaux en 2019, je me suis lancé dans une série de réalisations avec du bois de palettes recyclées.

Notre aîné, sur le chantier du Rallye National du Mouvement des Flambeaux en juillet 2019

J’ai l’impression que cela devient un réflexe : en arrivant quelque part, je repère rapidement les entreprises qui stockent des palettes non consignées à l’arrière de leur entrepôt. C’est toujours plus prudent de passer par l’accueil en demandant au patron avant de se servir. Jusqu’à présent, j’ai toujours été très bien reçu et pour cause, il faut savoir que les professionnels paient relativement cher la dépose et le traitement des déchets dont les palettes. C’est donc gagnant-gagnant. Malgré tout, un petit pot de confiture ou une bouteille de jus de pomme maison fait toujours son petit effet !

Première étape : concevoir la réalisation en s’adaptant le plus possible aux palettes pour réduire les adaptations et les découpes. C’est mon étape préférée car c’est là que tout se joue.

Ensuite vient le démontage des palettes. C’est parfois fastidieux, avec de la perte, mais avec un peu d’expérience, on repère dès le début les palettes qui vont plus facilement se laisser démonter : type et nombre de clou, qualité des planchettes … Outils indispensables : un pied de biche, une massette et une tenaille pour enlever les clous.

Étape suivante : un coup de ponçage pour redonner un peu de fraîcheur aux vieilles palettes et ôter les échardes. Astuces perso : utiliser une meuleuse/disqueuse avec un disque à ailette pour décaper : ça ne fait pas dans la dentelle, mais c’est radical et efficace !

Enfin vient la découpe, l’ajustement et le montage pour aboutir à une réalisation concrète. Étape ultime : la finition avec un dernier coup de ponçage et une mise en peinture ou un vernis. Personnellement, j’ai fait le choix de sauter cette dernière étape car j’aime les meubles en bois brut.

Je vous laisse juger du résultat :

Portillon et clôture avec mini bacs à fraisiers intégrés et maxi bac-à-sable
Livraison de sable avec la complicité de notre propriétaire !
Étagères de rangement pour la salle de bain et l’entrée
Bac à compost

En projet : des rayonnages dans notre cellier, des petits tabourets, un porte-serviette et une étagère pour les bocaux à épices de la cuisine. Sans oublier un banc en souvenir du Rallye ! De quoi concurrencer sérieusement Ikéa avec son slogan « Bien plus qu’un marchand de meubles » 🙂

13 thoughts on “Bien plus que des palettes !

      1. en effet…, mais vous avez déjà traversé l’hexagone ! En plus, le Maire de Bordeaux (écolo) ça pourrait être une bonne référence à ajouter à ton carnet d’adresses… Pour une auto-entreprise de récup, combinée avec une action d’insertion… Why not ?

        1. avec par exemple, comme proposition de chantier la restauration de terrasses (la nôtre en a sérieusement besoin, mais vous êtes un peu loin, hélas….)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :