ADMR ???

ADMR ???

[Miryam]
Depuis que nous sommes vendéens, j’ai troqué ma blouse rose de sage-femme pour une blouse blanche.
Je travaille à temps partiel pour une association d’aide à domicile – ADMR de son petit nom pour Aide à Domicile en Milieu Rural.

Aide…

De maison en maison, j’aide ceux et celles qui en ont besoin. Des personnes âgées qui ne peuvent plus faire leur ménage de manière efficace, des personnes invalides qui ont besoin d’aide pour les gestes du quotidien. De la simple aide à la douche à la préparation des repas, tout est bon pour nouer des relations, favoriser l’autonomie des personnes aidées et faire du bien pendant les 1 à 2 heures de présence.

Embauchée 3 jours après notre arrivée, je me plais dans ce travail très relationnel et peu stressant : de quoi avoir encore un peu d’énergie pour assimiler le changement 🙂
« Se déplanter comme ça d’un pays si lointain pour venir ici ! C’est qu’ekchose !!  » m’a dit un jour une de mes petites dames.

…A Domicile…

Je travaille donc au domicile des personnes aidées. A part ma blouse, quelques gants et l’inévitable masque à porter en permanence, je ne ramène que ma bonne humeur. Tout m’est fourni sur place : aspirateur, balaie, brosses, serviettes, ou casseroles…
C’est très amusant de découvrir les intérieurs de chacun : il y a ceux qui ont le nettoyeur à vapeur dernier cri (dont tout m’était encore inconnu hier…) et ceux qui n’ont pas changé d’aspirateur depuis les années 70. Ceux qui ont des maison sans un grain de poussière et ceux dont on ne voit plus la poussière tellement il y a d’affaires.

Et puis, il y a les histoires de vie de chacun : les photos de famille, les joies et les peines. Après le ménage vient le temps d’écoute, d’échange tout simple. Un temps pour faire du bien.

…En Milieu Rural

Sur mon vélo électrique (quel changement pour moi qui ai l’habitude du cargo bike), je parcours la campagne. Avec en moyenne 35km par jour, je rentabilise bien mon cheval de fer.

Le matin tôt, j’ai la chance de voir le soleil se lever et les lapins sauvages déguerpir sur mon passage. La brume se dissipe et les vaches apparaissent ici et là.

Les personnes que j’aide sont d’anciens paysans, ou des dames qui ont travaillé dans des usines de confection fermées il y a déjà longtemps. Ils me racontent la fatigue du travail dans les champs, les joies de la récolte, le travail à chaîne, la vie à la ferme avec les enfants, les poules et les oies dans les pattes.

« Tout a bien changé, m’a dit une dame, mais on va pas se plaindre. La vie, on ne peut la prendre que comme elle vient… »

Nous aussi nous essayons de prendre la vie telle qu’elle nous est donnée :
> En remerciant pour ce que nous avons, entre autre ce travail.
> En faisant de notre mieux pour nos enfants, notre famille et les gens que nous côtoyons.
> En nous laissant surprendre : cette phase de transition professionnelle pour Olivier, nous amène à chambouler un peu nos habitudes (maman travaille, papa gère les aller-retours à l’école). En période de rodage, nous sommes contents de commencer à avoir une forme de stabilité avec la nouvelle maison et ce travail ; et nous verrons comment les choses évolueront à moyens termes, en fonction des opportunités.

Bref, nous commençons à trouver la sagesse vendéenne adaptée à notre situation !

3 thoughts on “ADMR ???

  1. ouah, c’est chouette , tout plein de contacts et tu auras plein d’histoires à écrire ! qui sait , tu pourrais aussi proposer tes services pour mettre par écrit les vies de certaines vieilles dames, style écrivain public ..à domicile !
    c’est quoi la marque du vélo électrique ?
    bisous
    nelly

    1. 😉
      Le vélo est fabriqué chez arcade cycles (arcadecycles.com), une entreprise située en Vendée ! Ils fournissent la Banque de France, la ville de Limoges et apparemment les ADMR de Vendée !
      Mais ils seraient probablement ravis de compter une strasbourgeoise parmi leur clientèle !
      Bises,
      miryam

  2. Merci pour ces nouvelles bien itinérantes… Chapeau 35 km en moyenne en plus du boulot… Belle route à toi 😉
    Bisous
    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :