Avec ou sans

Avec ou sans

[Miryam] Mes gardes en maternité commencent toujours par la même question : « Y-a-t-il une patiente à jeun ce matin ? ». C’est l’heure de la distribution du petit-déjeuner, et il est toujours bon de savoir qui a le droit de manger ou pas, pour ne pas faire de fausse joie à celles qui doivent attendre encore un peu. Aujourd’hui, il y a 3 patientes à jeun : elles attendent leur passage au bloc opératoire.

Le soir, la question est toujours la même : « les patientes revenues du bloc peuvent-elles manger ? Combien, quoi, quand … ? »
J’ouvre le frigo pour aider à la distribution des repas et en prenant le plateau d’une patiente, je remarque qu’il n’est pas très garni.

« C’est normal, me dit ma collègue, elle est sans gluten, sans lactose et végétarienne ».
Avec toute ces contraintes, l’hôpital n’a trop su quoi lui proposer à manger. Au menu pour elle ce soir (et comme les autres jours) : une assiette de riz blanc, une salade sans sauce, une soupe à la tomate et une compote.
« Ah tous ces régimes bizarres, ce doit être l’effet de mode », me lance ma collègue un peu abruptement.

Nous aussi, nous cuisinons et mangeons avec de nombreuses contraintes dues aux intolérances alimentaires (et pas à l’effet de mode !). Et je réalise qu’il n’est pas évident d’être hospitalisé avec cette problématique : non seulement les repas sont peu enthousiasmants mais en plus, il y a souvent le regard désobligeant des professionnels.

Heureusement, je sais que ces contraintes ne nous définissent pas : nous ne sommes pas sans ceci ou cela. Au contraire, nous faisons avec, du mieux que nous pouvons 🙂
C’est ainsi que sur notre étagère, nos bocaux se sont remplies de farines particulières.

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous une de nos réussites culinaires, sans lactose et sans gluten : la tarte aux framboises !

Pour le fond de tarte :
3 œufs, 3 cuillères à soupe d’eau tiède, 120g de farine de riz complète, 100g de sucre roux.
– Battre les jaunes d’œufs, l’eau et le sucre jusqu’à obtenir une pâte assez épaisse.
– battre les blancs en neige.
– incorporer simultanément les blancs et la farine au mélange de jaunes d’œufs.
– verser cette pâte dans un moule préalablement chemisé avec de l’huile de tournesol et de la farine.
– Faire cuire à 100° pendant 15-20 minutes.

Pour la crème:
1 jaune d’œuf, 1 cuillère à soupe de maïzena, 1cuillère à soupe de sirop de sureau (ou autre), 125mL de lait de soja (ou un autre lait végétal), 50g de sucre roux.
– mélanger dans un bol : le jaune d’œuf, la maïzena, le sirop.
– dans un casserole faire bouillir le lait de soja avec le sucre.
– verser le lait bouillant sur la préparation au jaune d’œuf. Mélanger.
– transvaser le tout dans la casserole et laisser épaissir à feu doux.

Pour assembler la tarte :
Étaler la crème sur le fond de tarte.
Déposer les framboise dessus.
Décorer avec des pépites de chocolat ou des amandes effilées.

Et bon appétit !
Elle est pas belle, la vie sans ?

7 thoughts on “Avec ou sans

    1. Merci Caroline ! C’est toujours intéressant de voir comment certaines situations résonnent de manière particulière dans nos propres vies. Finalement, cette tarte est plus qu’une tarte 🙂
      Profitez bien de ce dernier WE avant la reprise.
      Bises, miryam

  1. Merci Miryam pour ce partage. J’en voudrais bien un morceau…
    surtout qu’aujourd’hui, c’était des repas sans dessert….
    bisous
    Elfriede

    1. Coucou Elfriede,
      J’espère que tu as pu te rattraper côté dessert aujourd’hui 🙂
      Côté culinaire, les gars se souviennent bien de notre dernière venue chez vous, où un excellent gratin de patates douces nous attendait !
      Bises vendéennes ! Miryam

  2. vivre SANS ou plutôt AVEC d’autres éléments ??
    Mais pas évident à gérer en cuisine collective , je me souviens du congrès européen de femmes dans les locaux rue des Magasins à Strasbourg : 250 personnes et une dizaine ( pratiquement que des anglophones ) de SANS mais pas le même SANS ! il faut de la créativité, heureusement le cuisinier l’a vu comme un défi à relever et tout s’est bien passé .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :