Parenthèse insulaire

Parenthèse insulaire

L’une des raisons de notre attachement particulier à la Vendée, c’est l’Île d’Yeu. Située à environ 20 km du continent, cette île de près de 5000 habitants est assez grande pour proposer la plupart des services mais assez isolée pour garder une forte identité et limiter l’afflux massif de touristes. Nous avons déjà eu plusieurs fois l’occasion d’y séjourner, avec à chaque fois une expérience unique. Nous ne pouvions pas raisonnablement repartir de la Vendée sans lui rendre une visite et la faire découvrir à notre cadet.

Entre les différentes restrictions successives et les fenêtres météos, nous avons dû nous y prendre à plusieurs fois pour organiser ce séjour. Le week-end dernier a été la bonne, et heureusement car c’était la dernière occasion !
Après 1h de route en voiture pour rejoindre le port d’embarquement, c’est parti pour 30 min de traversée en bateau sur une une mer calme.

Une fois n’est pas coutume, nous avons pris une chambre dans un hôtel à 2 pas du port. Je devrais plutôt dire une pension familiale tenue par un couple très sympathique : cela nous correspondait parfaitement. Ce choix nous a néanmoins mis devant plusieurs défis. Nous avons dû improviser un pique nique sur le sol de la chambre pour éviter une pluie torrentielle. Il a aussi fallut mettre à profit nos acquis scouts pour trouver de quoi faire sécher toute nos affaires sans un seul crochet dans la chambre. Nous avons également dormi pour la première fois à 4 dans la même pièce !

L’île d’Yeu offre de multiples trésors à découvrir :

Des trésors culinaires, architecturaux, naturels … en voici un aperçu en photos.

Eglise Notre Dame du Port et Phare de la pointe des corbeaux
Maisonnettes de bord de plage et Phare de la petite foule
Il y a quelques panneaux intéressants sur l’Île d’Yeu !

Mais le principal intérêt reste la mer !

La pointe du But et la plage des Sabias
La plage de la pointe des corbeaux

Au milieu de notre quotidien rempli d’incertitudes, retrouver l’île d’Yeu a été une parenthèse bienvenue. Cela nous rappelle l’importance des fils conducteurs dans nos vies. Cette visite s’inscrit aussi dans nos démarches de départ que nous voulons vivre avec les enfants afin de garder ces moments et ces lieux gravés dans nos mémoires. Mais comme pour la Vendée et nos amis vendéens, il ne s’agit que d’un AU-REVOIR !

Et vous, quel est un lieu auquel vous êtes particulièrement attachés ? Nous serions heureux d’en apprendre plus dans les commentaires : à vous !

9 thoughts on “Parenthèse insulaire

  1. Merci de nous avoir emmenés en voyage avec vous de maniere virtuelle!

    Je me demande si ce serait possible que vous nous permettiez de cliquer sur les photos pour les agrandir? C’est un peu petit 🙂

    Je trouve l’idée du fil conducteur tres chouette, et d’autant plus nécessaire dans le monde changeant et incertain dans lequel nous vivons actuellement.

    Nos prieres vous accompagnent pour la suite.

    1. Merci pour ton message et votre soutien. Oui nous avons bien relevé ce problème. Nous avons l’intention de changer de thème de blog cet été et nous ferons notre possible pour que ce soit le cas dans la nouvelle version.

  2. Ça donne envie de découvrir cette belle île !

    Moi je reste hyper attaché à Strasbourg
    Mais mon Lieux de vacances favoris c’est le bassin d’arcachon mais plutôt les coins moins touristiques

    1. Salut Anaïs. Comme je te comprend : Strasbourg nous manque également ! J’espère qu’il y a aussi quelques coins sympas du côté de chez vous 😉

      1. Oh oui on en manque pas non plus ! Être aussi proche du lac d’Annecy aide bien. Nous avons aussi l’occasion de faire plein de petite sortie randonnées.

  3. Trop contente que vous ayez pu y aller…
    Pour moi : l’Espiguette, bien sûr – et sa région 🙂 Mais Saint-Gilles-Croix-de-Vie & co aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :